Sarcelle d’hiver

Nom scientifique

Anas crecca

Famille

Anatidés

Habitat

En Isère, elle peut être observée dans les lacs, les marais et les zones inondées de faible profondeur, bordés de végétation.

Comportement

Très sociable, la Sarcelle d’hiver est un oiseau grégaire en dehors de la période de reproduction. Elle peut se mêler à d’autres espèces de canards (dont le Colvert et le Siffleur). Le mâle émet un sifflement flûté.

Régime

Omnivore, elle se nourrit de plantes aquatiques, herbes et laîches (graines en hiver). Pendant la saison de reproduction, elle mange aussi des insectes aquatiques, larves, mollusques, crustacés et même des œufs de poissons.

 

Vol

Particulièrement vif, avec des battements d’ailes très rapides et légèrement sonores.

Reproduction

Hivernant, elle ne niche pas dans la Réserve. Au printemps, la femelle pond une dizaine d’œufs dans un nid construit au sol, dans un buisson dense ou dans des roseaux. Incubation : 20 à 25 jours. Envol des jeunes au bout d’1 mois.

Sensibilité au dérangement

Craintive, elle est sensible au dérangement.

Statut de protection

Menacée par la dégradation de ses habitats, les empoisonnements et la chasse. Considérée comme Éteinte en Isère, elle est classée en danger critique d’extinction sur la Liste Rouge régionale.

error: Ce contenu est protégé.
X