Crapaud calamite

Son du Crapaud calamite

par Au pays des grenouilles, Jean C. Roché

Nom scientifique

Epidalea calamita

 

Famille

Bufonidés

 

Habitat

Milieux pionniers comme les bancs de sables ou de graviers le long du cours d’eau (habitats primaires), les gravières, les ornières et flaques d’eau temporaires (habitats secondaires).

 

Comportement

Espèce au comportement erratique (il se déplace au gré de l’évolution des milieux humides), il est actif uniquement la nuit. En période de reproduction, le mâle émet un coassement puissant, très caractéristique, qui peut s’entendre à des centaines de mètres par temps calme.

 

Régime

Comme ses congénères, il se nourrit essentiellement d’insectes, de vers de terre, de crustacés et de mollusques. Il chasse dans des milieux ouverts assez diversifiés (prairies et champs inondables, carrières…).

 

Reproduction

La saison de reproduction est particulièrement longue (fin mars jusqu’à août). La femelle pond ses œufs dans des pièces d’eau temporaires, peu profondes et pauvres en végétation. Le développement des larves est très rapide : 3 à 6 semaines. Souvent, la pièce d’eau s’est asséchée avant que les têtards n’aient achevé leur développement.

 

Sensibilité au dérangement

La divagation des animaux domestiques et la circulation des véhicules à moteur dans ses habitats menacent sa reproduction.

 

Statut de protection

Menacé par la modification ou la disparition de ses habitats, la pollution et la dégradation des sites de ponte, il est classé vulnérable sur la Liste Rouge de la faune vertébrée menacée en Isère. C’est une espèce protégée au niveau national.

error: Ce contenu est protégé.
X