L’Étang de Haute-Jarrie

Favicon RNR Isles du Drac Etang Haute JarrieGestion

MISSIONS

Les missions de la Réserve Naturelle

Le territoire et les milieux naturels qu’il abrite étant soumis à des pressions d’origine humaine, la principale mission de la Réserve est la préservation et la gestion du patrimoine naturel (faune, flore et milieux).

Cela passe par une réglementation des activités, la sensibilisation du public aux questions environnementales, l’amélioration des connaissances sur le patrimoine naturel et la gestion concrète du site pour atteindre un bon état de conservation. Ces missions sont déclinées en actions inscrites dans le plan de gestion de la réserve, document qui cadre les actions à mener pour atteindre les objectifs propres à chaque réserve naturelle.

Sur la réserve naturelle de l’étang de Haute-Jarrie, les objectifs sont les suivants :

  • Maintenir et restaurer l’hydrosystème et les habitats associés,
  • Maintenir la capacité d’accueil de l’avifaune migratrice et hivernante,
  • Préserver les habitats prairiaux périphériques et augmenter la maîtrise d’usage,
  • Préserver les conditions favorables à la biodiversité faunistique (amphibiens, chiroptères, insectes),
  • Acquérir de nouvelles connaissances scientifiques,
  • Gérer la fréquentation et faire appliquer la réglementation,
  • Mener des actions de sensibilisation et d’éducation à l’environnement.

 

Plan de gestion

Le plan de gestion, document propre à chaque réserve naturelle, fixe les objectifs de travail pour une durée déterminée. Le plan de gestion de la RNR de l’étang de Haute-Jarrie a été validé le 17 novembre 2020 pour une durée de 10 ans (soit 2020-2029). Il a été rédigé par l’équipe gestionnaire et a reçu les avis favorables du comité consultatif, du Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel (CSRPN) et sera validé définitivement par la commission permanente de la Région Auvergne Rhône-Alpes en février 2021.

Le travail d’élaboration du plan de gestion a permis de réaliser le diagnostic du site et d’identifier les enjeux de gestion. Le plan de gestion prévoit les objectifs et les moyens à mettre en œuvre sur le terrain afin d’entretenir ou de restaurer les milieux.

Ce document est organisé en trois volets :

  • Le premier volet comporte le diagnostic de la Réserve. On y trouve les informations générales sur la Réserve, une description détaillée de l’environnement et du patrimoine naturel, le cadre socio-économique et culturel du site, ses intérêts pédagogiques et enfin la valeur et les enjeux de la Réserve.
  • Le deuxième volet traite de la stratégie d’actions du gestionnaire. Des objectifs de gestion à atteindre sont définis selon une méthodologie en arborescence. Un objectif est atteint en une ou plusieurs opérations (ou actions), qui est détaillée, chiffrée et planifiée dans le temps suivant les milieux, les espèces ou les catégories d’usagers. On distingue les objectifs de gestion à long terme (atteignables en plusieurs plans de gestion) des objectifs opérationnels (programmés sur la durée du plan).
  • Le troisième volet correspond aux fiches-actions du Plan, permettant de détailler chaque opération de gestion répondant aux objectifs opérationnels.

À l’issue de la durée du plan de gestion et afin d’en apprécier son efficacité, une évaluation est réalisée soit par le gestionnaire, soit par un bureau d’études mandaté par le gestionnaire. Cette évaluation permet de juger de l’efficience, de la cohérence et de la pertinence des opérations et des objectifs qui avaient été planifiés et de prévoir un réajustement, si nécessaire, pour le plan de gestion suivant.
Une fois cette évaluation faite, un nouveau plan de gestion peut être rédigé.

Études et suivis

Parmi les missions d’une réserve naturelle, l’amélioration des connaissances et l’étude du site constituent des points fondamentaux. Ces démarches demandent des compétences scientifiques et techniques, et du temps. Les études, suivis et inventaires peuvent être menés en régie, par le personnel de la Réserve, ou par un prestataire extérieur (bureaux d’études, associations spécialisées, etc).

Exemples d’études récentes :

  • Diagnostic écologique du site (Ingérop, 2020),
  • Suivi de la migration des amphibiens (RNR, 2020),
  • Suivi ornithologique (RNR, 2019-2020),
  • Inventaire des lépidoptères (Flavia APE, 2019),
  • Inventaire des odonates (RNR, 2018),
  • Suivi de la végétation et des espèces patrimoniales (Gentiana, 2018).

►Suivis et inventaires dans la Réserve. De gauche à droite : prospections malacologiques, inventaire des odonates et suivi limnimétrique © RNR.

Dans le cadre des mesures de gestion de la réserve, les agents de la Réserve réalisent également des suivis du milieu physique (hydrologie de l’étang, niveaux piézométriques) et des suivis naturalistes (odonates, avifaune, migration des amphibiens…).