Les crapauducs réceptionnés, des crapelets sur le chemin du retour

6 Juin 2024 | RNR Étang de Haute-Jarrie

La fin du chantier en avril avec la reprise des enrobés à proximité des caniveaux ©Coseps.

Le chantier d’installation de crapauducs sur la route du Plâtre, principale zone d’écrasement des amphibiens lors de leurs migrations reproductrices vers l’Étang de Haute-Jarrie, a été réceptionné courant mai.

L’installation avait pris du retard suite aux fortes pluies de la fin d’année et à la conduite d’un autre chantier sur la même route, induisant un décalage du projet malgré le démarrage des migrations. Du fait de ces délais, des filets avec seaux de capture ont été installés (commande de l’équipe gestionnaire auprès de la LPO) comme les deux années précédentes. Les migrations ont été faibles cette année, conséquence des sècheresses de 2023 et 2022, avec un taux de mortalité sur la route du Plâtre 44,4 % contre 59,5 % en 2023. Les animaux écrasés provenaient de la route de Champagnier et n’ont pas été captés par les filets.

Les crapauducs sont désormais fonctionnels et permettent actuellement de capter les crapelets (jeunes crapauds d’environ 1 cm) quittant l’étang. L’équipe prévoit un suivi chiffré des passages d’adultes en 2025, dont la méthodologie reste à déterminer. Durant l’hiver 2024-2025, Grenoble-Alpes Métropole reprendra la structure de la voirie afin de terminer l’intervention. Ce nouveau chantier sécurisera, entre autres, les déplacements piétons des zones de stationnement vers les entrées de la RNR.